Logo_ASPoise

Les soins palliatifs

Qu'est ce que les soins palliatifs ?

Définition ANAES 2002 :

Les soins palliatifs sont des soins actifs, continus, évolutifs, coordonnées et pratiqués par une équipe pluriprofessionnelle. Ils ont pour objectif, dans une approche globale et individualisée, de prévenir ou de soulager les symptômes physiques, dont la douleur, mais aussi les autres symptômes, d’anticiper les risques de complications et de prendre en compte les besoins psychologiques, sociaux et spirituels, dans le respect de la dignité de la personne soignée. Les soins palliatifs cherchent à éviter les investigations et les traitements déraisonnables et se refusent à provoquer intentionnellement la mort. Selon cette approche, le patient est considéré comme un être vivant et sa mort comme un processus naturel. Les soins palliatifs s’adressent aux personnes atteintes de maladies graves évolutives ou mettant en jeu le pronostic vital ou en phase avancée et terminale, ainsi qu’à leur famille et à leurs proches. Des bénévoles, formés à l’accompagnement et appartenant à des associations qui les sélectionnent peuvent compléter, avec l’accord du malade ou de ses proches, l’action des équipes soignantes.

Les soins palliatifs doivent être proposés non seulement au stade terminal mais bien avant cette période, en particulier lorsqu’un diagnostic de maladie grave est porté.

Dans la démarche palliative, le patient se situe au centre d’un dispositif autour duquel de nombreux intervenants sont appelés à tenir un rôle en interrelation les uns avec les autres. Pluridisciplinarité et interdisciplinarité sont indispensables dans la prise en charge en soins palliatifs. On trouve des médecins, des infirmiers, des aides-soignants, des kinésithérapeutes, des assistantes sociales, des psychologues, des auxiliaires de vie, des bénévoles, des ergothérapeutes, des psychomotriciens…

L’offre de soins en soins palliatifs

La prise en charge en soins palliatifs est organisée au travers de différentes structures de soins au sein des établissements de santé, à domicile et dans les établissements et services médico-sociaux. L’offre de soins palliatifs est organisée de manière graduée et adaptée aux besoins des patients.

Selon le souhait du patient et la capacité de l’entourage, la prise en charge en soins palliatifs s’effectue en institution ou au domicile et lieu de vie (maison de retraite, long séjour). Une coordination s’opère entre les différents modes de prise en charge.

En France il existe plusieurs types de structures de soins palliatifs pour accueillir les patients :

  • Les Unité de Soins Palliatifs (USP)

    Structures d’hospitalisation spécialisées qui ont une activité spécifique et exclusive en soins palliatifs. Elles accueillent de façon temporaire ou permanente toute personne atteinte de maladie grave, évolutive, mettant en jeu le pronostic vital, en phase avancée ou terminale, lorsque la situation est des plus complexes et/ou difficiles. Elles assurent une triple mission de soins, d’enseignement et de recherche.

  • Les Équipe mobile de Soins Palliatifs (EMSP)

    Équipe multidisciplinaire et pluri professionnelle rattachée à un établissement de santé, qui se déplace au lit du malade et auprès des soignants. Elle exerce une activité transversale au sein de l’établissement de santé. Elles ont pour mission d’apporter une aide, un soutien, une écoute active, des conseils aux soignants.

  • Les Lits identifiés en soins palliatifs (LISP)

    Se situent dans des services qui sont confrontés à des fins de vie ou des décès fréquents, mais dont l’activité n’est pas exclusivement consacrée aux soins palliatifs. Ils permettent une ouverture et un lien entre le domicile et les établissements.

  • L’Hospitalisation à domicile (HAD)

    À domicile ou en établissements médico-sociaux. L’hospitalisation à domicile peut être prescrite lorsque le patient nécessite des soins multiples et complexes ou une technicité spécifique, mais également lorsqu’une permanence des soins doit être organisée.

  • Les réseaux de soins palliatifs

    Peuvent intervenir à domicile, en structures médico-sociales, et en établissements de santé. L’équipe réalise une coordination d’appui auprès des acteurs intervenant au domicile (médecin généraliste, infirmier libéral, service d’aide, associations, etc…) afin de faciliter le maintien à domicile et la continuité des soins des patients à situations complexes. Les réseaux contribuent au lien ville/hôpital.

  • Les équipes ressources régionales en soins palliatifs pédiatrique (ERRSPP)

    Peuvent intervenir à la demande d’un professionnel de l’équipe référente ou des proches confrontés à des difficultés dans l’accompagnement d’un enfant dans la maladie. Elles interviennent dans les différents lieux de vie et de soins de l’enfant (hôpitaux, structure médico-social, domicile).

Où se renseigner ?

  • Votre médecin traitant

    Le médecin traitant, référent ou hospitalier est l’interlocuteur principal pour toutes les questions de santé. Il l’est d’autant plus lorsque la santé d’une personne est gravement menacée.

  • L’annuaire national des structures de soins palliatifs et des associations de bénévoles d’accompagnement

    L’annuaire national des structures de soins palliatifs et des associations de bénévoles d’accompagnement : pour le grand public, et en premier lieu pour les personnes malades et leurs proches, il s’agit de pouvoir identifier plus vite les structures de soins palliatifs ou les associations d’accompagnement qui existent à proximité de leur domicile ; nouer un contact permet de se renseigner, d’anticiper une situation qui pourrait s’avérer difficile ou de répondre aux besoins de prise en charge.

  • La plateforme nationale Accompagner la fin de vie 

    La plateforme nationale Accompagner la fin de vie : 01 53 72 33 04 (prix d’un appel local) Service d’écoute et d’information national de réponse aux questions sur la maladie grave, la fin de la vie, la mort et le deuil pour le grand public et les professionnels.

evie-s-kP7eZi-75as-unsplash